Le sacre de Mike Tyson : C’était il y a trente ans

Rarement un boxeur n’avait suscité autant d’attention avant même de devenir champion du monde. Les mauvaises langues diront que c’est à cause d’un vrai champion charismatique chez les lourds depuis la Sainte Trinité Ali-Frazier-Foreman, Larry Holmes n’ayant jamais eu le succès de ses prédécesseurs. Pourtant ce 22 novembre 1986, le monde s’est arrêté pour suivre le sacre de Mike Tyson. Il faut dire que ce dernier était un voire le boxeur le plus impressionnant ayant jamais foulé un ring.

L’enfant terrible de la boxe

En effet, même si fin 1986 il n’a aucun adversaire de valeur dans son palmarès, Iron Mike peut se vanter d’être invaincu en 27 sorties sur le ring, 25 fois par KO dont 15 fois au premier son de cloche. Malgré un petit mètre 78 et seulement 180cm d’allonge, il compense avec près de 100 kilos de muscle et un style unique hérité de son défunt mentor. Aucun autre boxeur ne parviendra par la suite à utiliser le style Peek-a-Boo à haut niveau, d’une part car il demande des capacités physique hors normes, et de l’autre surement par peur de la comparaison avec Iron Mike.

main_1-Mike-Tyson-Signed-16x20-Photo-with-Cus-D-Amato-JSA-COA-PristineAuction.com.jpg

Pour couronner le tout et ajouter une dimension historique à l’événement, Tyson n’a que 20 ans. En cas de victoire il serait donc le plus jeune champion du monde de tout les temps chez les lourds. A l’époque le record était tenu par Floyd Patterson, un autre poulain de Cus d’Amato, champion du monde a seulement 21 ans. En 2016, le record de Tyson n’a toujours pas été battu et ne le sera probablement jamais étant donné qu’aujourd’hui les lourds percent après 25 ans.

Tyson était déjà plus connu que le champion, Trevor Berbick, dont les principaux faits d’armes étaient d’avoir envoyé un Ali n’étant plus que l’ombre de lui même à la retraite et une victoire au point contre Pinklon Thomas pour la prise du titre WBC. Il avait également tenu les 12 rounds contre Larry Holmes dans un combat ou il était déclaré perdant à 50 contre 1. Malgré dix bon centimètres de plus que Tyson, il ne pesait qu’un kilo de plus.

Le combat

Tyson monta sur le ring avec son célèbre short noir, ce qui lui valu une amende 5000€ car porté le même short que le champion est interdit. Dès le face à face au moment des consignes, l’on pouvait lire dans le regard de Berbick de la peur. Il avait probablement vu et revu les combats de Tyson en boucle et Angelo Dundee lui avait probablement annoncé que ses chances de conserver son titre étaient très minces. Mais personne ne s’imaginait un tel massacre. Ce fut un combat parfait de Tyson, que ce soit au corps à corps ou à distance. A la fin du premier round Berbick était déjà en mode survie, et le second fut un supplice qui finit sur un crochet gauche. Mais une vidéo vaut mieux que mille mots et je vous laisse apprécier en image.

https://www.youtube.com/watch?v=tG2B90evafc

Même si aujourd’hui il y a encore de très grand champion, surement même meilleur que Iron Mike, aucun ne dégage cette sauvagerie qui caractérisait Tyson. Et c’est bien dommage.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s